26 mars 2014

À chacun sa Marie

Outiller: v.tr. Donner, fournir à quelqu'un les moyens de faire quelquechose. 

Les Josée,  les Hélène,  les Soleil surtout se préfèrent accompagnées de  Marie. 
Joseph avait la sienne, Francis Cabrel aussi. À chacun sa Marie.

Ma Marie m’écoute, me guide, et me met au défi. Je la sens présente même en son absence. Parfois, j’ai peur qu’elle me manipule, et en ce sens, elle m’oblige à faire confiance. Ce qui m’est difficile. 
Parfois, je lui en veux, car elle a raison, et moi j’ai tort. Je suis obligée de m’avouer que j’ai besoin d’elle, encore quelque temps en tout cas. 

Je comprends qu’il n’y a pas de honte à se dire plus solide grâce à une personne qui compte. Non plus dans le fait de se montrer vulnérable.  

Chaque menuisier a son marteau, chaque chirurgien a son scalpel, chaque coiffeuse a ses ciseaux, et chaque écrivain a son psy.


Aucun commentaire: