25 mars 2017

UNE VRAIE PUTE!

(Série Invectives/Test clickbait no 004)


Tu es nouveau(nouvelle) sur le blogue de l'écrivaine? 
Tu t'es laissé(e) tenter par un titre plus pimenté que ton quotidien, c'est ça, hein? 
Sois pas gêné(e) et bienvenue!
J'ai le plaisir (pas coupable du tout) de t'annoncer que tu es tombé dans mon piège* (rires diaboliques) 

*Je mène une étude informelle sur l'appâtage médiatique. En plus de trouver ça fascinant, j'aimerais pouvoir m'en protéger, mais à la fois en profiter. Ben quoi?... T'es plus catholique que le pape, toi, c'est ça? 


Le vif du sujet

Il y a que j'ai fait une chute.
Pas de haut. Je suis tombée sur la glace. BANG! J'ai perdu le contrôle de mon corps. Vraiment fâchant.
Tout mon côté droit en a écopé. Je suis tuméfiée à l'épaule, aux côtes... ayoye!

Ce matin, je pense à ma grand-mère, qui n'arrêtait pas de se casser la hanche en tombant, et j'ai réalisé que mon corps n'était pas si résistant. Je me suis sentie particulièrement faillible. Pas qu'avant j'étais totalement inconsciente, mais puisque je ne me fais pas mal souvent, j'avais plus ou moins d'idée sur l'inconfort de la douleur lancinante, celle qui reste et vous amoindrit.

Pour résumer: aujourd'hui, je ne ferai pas grand chose autrement que de penser à améliorer ma piètre condition.

Heureusement, dans ce temps-là, je me botte. 
Quoi faire d'autre? C'est le chemin le plus rentable pour ne pas gaspiller ce précieux temps qui nous est prêté, non? 

Et si demain, je me cassais le cou? 

C'est pas du fatalisme, c'est du RÉALISME! ( Lâchez-moi avec vos commentaires* du genre "Sois pas négative".) 

C'est pas négatif, c'est juste la vie. 


*C'est même pas vrai, personne n'écrit jamais de commentaire sur mon blogue, sauf une fille dont le pseudo est Biscuit, ma bff et ma mère. Ah oui! Il y a aussi une fois, un très beau gars m'avait écrit qu'il me voulait full. J'étais en couple à ce moment-là, alors j'avais décliné... Quel dommage que je n'aie plus ses coordonnées! Encore là, je ne suis même pas à 100% sûre qu'il existe. En la triste occasion de la messe anniversaire tenue en l'honneur de ma cousine Sandra, assassinée il y a un an par un mongole, je m'aperçois que je suis devenue plus méfiante. C'est poche, hein? Voir le billet LETTRES À MES FILLES: http://audreylevesquelecrivaine.blogspot.ca/2016/03/lettre-mes-filles.html  


Ça va faire!

Je me tâte les côtes ce matin, et je me dis que je n'ai pas le luxe de tomber trop souvent. Je me sens tellement mal...
Il y a quelque chose qui ne me rentrera jamais dans la tête: que des gens s'infligent des coups délibérément (combat extrême, boxe, rugby, etc...) 

Je pense à George St-Pierre, et je ne le comprends pas. Il n'est pas con, pourtant! Se faire démolir la tronche "de façon sportive", je catche pas l'intérêt. Y aurait pas moyen de faire autre chose, sérieux?

Me semble qu'il doit tellement se sentir moche après un combat?!? Faut pas s'aimer! 

J'ai juste mal aux côtes pis je veux mourir!
_

Comme je fais tout le temps quand je me sens pas grosse dans mes culottes, je pose une action kamikaze. (Tout à coup que je serais en train de mourir d'une hémorragie interne*). J'ai pas une minute à perdre.

*Possible éventualité. Ça n'a rien à voir avec l'hypocondrie, ok là?


On écrit aux éditeurs ensemble!
(courriel intégral, envoyé ce matin même à 5 maisons d'édition québécoises se spécialisant dans la bd et le roman graphique)


bOnJoUr,

La rumeur dit qu'on ne doit pas vous interpeller pendant que vous délibérez (pendant de longs mois.) 
Mais il y a que moi, les rumeurs, bof.

Il y a environ 6 semaines, je vous ai envoyé mon manuscrit intitulé nANa
Je vous demandais si vous aimeriez l'illustrer. 

J'en rêve depuis tellement longtemps! J'adore l'illustration, mais je n'ai pas le talent qu'il faut. J'ai besoin de vous! Et il y a que j'ai un peu peur de mourir avant d'avoir au moins UN livre de moi dans une bibliothèque municipale. 

Que voulez-vous, y en a qui s'introduisent des choses inusitées dans l'anus,  moi, je rêve d'être publiée. Quelqu'un aurait-il du mal avec ça? 

J'ai longuement retravaillé mon texte afin de le faire passer de 250 à 56 pages (votre version en pièce jointe) afin qu'il soit adaptable au format graphique. 


_

Un jour, mon cousin, http://www.denisgirardphotographie.com/ (plogue/solidarité familiale)m'a dit quelque chose d'intéressant auquel j'ai décidé de m'accrocher après avoir essuyé tant de refus que je ne les compte même plus: "C*isse! Me semble que ça peut pas être si mauvais que ça?!?" 

Vous me direz que c'est mon cousin, qu'il manque d'objectivité, mais bon, faut pas lâcher, ça l'air. 

Donc, j'applique. 

J'ai l'habitude de dire "qu'il faut faire ce qui doit être fait." Mon petit doigt me dit que je suis rendue à faire du "rentre dedans".

Mini topo de moi

J'ai 42 ans, je suis montrable publiquement, je sais comment me comporter avec les médias, et j'ai du gaz. Je sais rester à ma place. En vrai, je suis moins excessive que mon écriture.  Je veux accéder à votre monde fascinant. Aidez-moi à vivre cette expérience unique. (help me?/come on?/je suis gentille? :|)


Je blogue depuis quelques années! 
J'ai une soixantaine de billets disponibles en ligne au http://audreylevesquelecrivaine.blogspot.ca

Apprenez à me connaître! (please...)  

Tout comme mon écriture, je jure d'être adaptable au format qui vous conviendra, avec l'illustrateur/trice qui vous conviendra, pourvu que ça donne un résultat que j'aime!(ben là!) Tsé un livre qu'on aimerait laisser traîner parce qu'il est trop beau. Genre que toutes les filles voudraient en acheter un pour flasher dans un shower. (pistes promotionnelles offertes par la maison.)

Je croise les doigts comme des tortillons pour que VOUS NE ME REJETIEZ PAS comme une vulgaire chaussette comme quand j'étais petite à l'école primaire et que je me faisais intimider comme Georges St-Pierre. (Pratique honteuse du beurrage épais. Voyez?J'en suis rendue à accepter de jouer la comédie pour atteindre mon but! C'est même pu drôle...)

Et puis merde, je suis pas un chat. 
J'ai juste une vie, moi!

Ciao! xxx


Audrey Lévesque, enseignante
Classe Multi-Défis
Pavillon Durocher
CFGA des Rives-du-Saguenay

Aucun commentaire: